La zone Asie du Nord du groupe L’Oréal atteint la neutralité carbone

La Zone Asie du Nord du Groupe L’Oréal a atteint la neutralité carbone sur l’ensemble des sites, usines, centres de distribution, bureaux et centres de recherche et d’innovation exploités sur cinq marchés géographiques de la Chine continentale, du Japon, de la Corée du Sud, de Hong Kong et de Taïwan. zones du monde entier pour le faire.

Cette réalisation marque une étape importante dans les efforts de l’entreprise dans la lutte contre la menace du changement climatique.

« En tant qu’entreprise, nous avons reconnu la gravité de la crise environnementale mondiale il y a plus de 20 ans et avons commencé à réduire notre empreinte environnementale dans nos usines de fabrication et nos centres de distribution dès 2009. Avec le lancement de notre engagement ambitieux en matière de développement durable en 2020 – L’Oréal for the Future – qui stipule que tous les sites L’Oréal dans le monde doivent atteindre la neutralité carbone d’ici 2025, la Zone Asie du Nord a accéléré ses efforts pour atteindre ses objectifs, ce dont nous sommes immensément fiers », a déclaré Fabrice Megarbane, président de L’Oréal Nord Asie et PDG de L’Oréal Chine.

La Zone Asie du Nord de L’Oréal a réalisé plusieurs premières sur la feuille de route de réduction des émissions de CO2 de l’entreprise. La Chine continentale a été le premier marché au monde à atteindre la neutralité carbone pour tous les sites de L’Oréal en 2019. Maintenant que le marché japonais a atteint la neutralité carbone pour ses sites en juillet 2022, L’Oréal Asie du Nord est devenue la première zone du Groupe L’Oréal atteindre la neutralité carbone pour tous les sites exploités par L’Oréal.


Production d’énergie renouvelable sur site

En Chine continentale et en Corée du Sud, la réduction des émissions de CO2 grâce à l’installation d’installations de production d’énergie renouvelable sur site a été une contribution importante à l’effort global. À l’usine BeautyCos de L’Oréal à Suzhou, des panneaux solaires sur site produisent 1,2 M kWh d’électricité chaque année depuis 2015. De même, les panneaux solaires installés sur le toit du centre de distribution de L’Oréal à Suzhou ont fourni 100 % de ses besoins en électricité de 4,4 M kWh. depuis 2019.

L’usine BeautyCos de L’Oréal est une vitrine de la manière dont diverses solutions énergétiques durables fonctionnent ensemble pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2. En plus de son système de production d’énergie solaire, un système de production combinée de chaleur et d’électricité (CHP) a été construit sur place pour utiliser le biogaz afin de produire de la vapeur, de l’électricité et de la chaleur avec un rendement élevé. Le biogaz est généré par un projet d’énergie biomasse dans le parc industriel de Suzhou, qui utilise les déchets de cuisine et d’aménagement paysager comme matières premières pour la production d’énergie. En combinant la production d’énergie solaire, l’installation d’un système de cogénération et l’approvisionnement en électricité renouvelable à proximité, BeautyCos a atteint la neutralité carbone en 2019.

En plus d’avoir des installations sur site produisant de l’énergie renouvelable, les sites de L’Oréal en Asie du Nord ont recherché la meilleure façon de s’approvisionner en énergie renouvelable locale.

En Chine continentale, l’usine L’Oréal de Yichang Tianmei a atteint la neutralité carbone avec 100 % d’hydroélectricité en 2018. D’autres bureaux et campus de L’Oréal Chine ont adopté des solutions pour réduire drastiquement leurs émissions de CO2 grâce à des partenariats avec un projet d’énergie renouvelable dans la province du Jiangsu.

L’Oréal Corée a commencé à participer au système coréen RE-100 (une initiative mondiale sur les énergies renouvelables) en 2021 et a reçu la certification d’énergie renouvelable de Korea Electric Power Corporation (KEPCO) pour l’énergie utilisée dans tous ses bureaux et centres de distribution.

Dans son usine japonaise de Gotemba, L’Oréal a installé de nouvelles chaudières électriques utilisant de l’électricité renouvelable. L’Oréal Japon avec ses objectifs de neutralité carbone en participant à l’initiative Green Power and Heat Certificates pour son centre de recherche et d’innovation, ses bureaux et son usine. L’initiative parraine des installations de production d’énergie renouvelable validées par les autorités locales qui englobent des domaines tels que l’éolien, la biomasse, l’hydroélectricité et les centrales solaires.

L’Oréal Taiwan est la première entreprise du marché à canaliser ses efforts en matière d’énergies renouvelables par le biais d’accords d’achat d’électricité avec les autorités locales et le propriétaire de l’immeuble commercial où elle opère. Cela a permis à l’organisation d’atteindre son statut de neutralité carbone fin 2021.

De même, le site de L’Oréal Hong Kong a atteint la neutralité carbone en 2020 avec la mise en place de mesures d’efficacité énergétique, l’installation d’éclairage LED pour réduire la consommation d’énergie et l’approvisionnement local en électricité renouvelable pour son bureau.

Pankaj Gupta, SVP des Opérations Asie du Nord et Chine de L’Oréal, a déclaré : « À l’avenir, nous continuerons de collaborer avec nos parties prenantes pour réduire les émissions de CO2 tout au long de la chaîne de valeur de l’industrie grâce à des programmes d’innovation de produits et d’autonomisation des consommateurs, à la modernisation des transports et à la collaboration avec fournisseurs stratégiques.

Le Groupe L’Oréal s’est fixé des objectifs à long terme de réduction de 25 % de l’ensemble de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 en valeur absolue par rapport à 2016, et vise à atteindre zéro émission nette d’ici 2050. Ces objectifs ont été fixés conformément au Science Based Des objectifs, qui visent à limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, selon les recommandations des climatologues, telles que fixées par l’Accord de Paris.

.