EMEC et West of Orkney Windfarm lancent un important programme de recherche et d’innovation sur l’éolien offshore

(de gauche à droite) Neil Kermode, directeur général, EMEC ; Jack Farnham, directeur du développement, RIDG ; Philippe de Cacqueray, responsable de l’éolien offshore au Royaume-Uni, TotalEnergies ; Liam McArthur, MSP des îles Orcades ; Andrew Mill, président, EMEC ; Mark Giulianotti, responsable de la finance d’entreprise et de l’origination, Europe, Corio Generation

Le Centre européen de l’énergie marine (EMEC) basé aux Orcades a signé un accord révolutionnaire avec West of Orkney Windfarm pour lancer un important programme de recherche et d’innovation (R&I) – chargé d’accroître la compétitivité du parc éolien et d’améliorer la capacité de R&I dans le nord de l’Ecosse.

Les droits de développement du parc éolien de 2 gigawatts à l’ouest des Orcades ont été obtenus en janvier par une coentreprise composée de Corio Generation, TotalEnergies et Renewable Infrastructure Development Group (RIDG). Le projet sera situé à 30 km au large de la côte ouest des Orcades et vise à commencer à produire de l’énergie renouvelable d’ici 2030.

EMEC est à la pointe de l’innovation dans le domaine des énergies renouvelables marines depuis près de 20 ans, démontrant une gamme de technologies allant de l’énergie des vagues et des marées à l’hydrogène vert et aux centres de données sous-marins. S’appuyant sur ses atouts fondamentaux dans la réalisation de programmes de recherche technique, ce partenariat sera le premier avec un parc éolien offshore commercial à grande échelle et soutiendra une plus grande diversification de l’organisation.



Le programme R&I West of Orkney Windfarm sera chargé d’identifier les moyens de réaliser le projet de manière plus efficace et plus rentable. Ceux-ci couvriront un large éventail de défis, y compris l’emplacement exposé, les impacts environnementaux et l’augmentation des opérations à distance.

EMEC examinera le paysage de la R&I éolienne offshore, en le comparant aux besoins du projet et aux capacités de la région. Cela éclairera le développement d’un programme de R&I spécifique à un projet à long terme qu’EMEC exécutera en collaboration avec un éventail de parties prenantes, y compris la chaîne d’approvisionnement locale.

Ce programme de travail initial avec EMEC fait partie d’une initiative plus large de West of Orkney Windfarm pour soutenir la chaîne d’approvisionnement éolienne offshore localement, en Écosse et à travers le Royaume-Uni. Cela sera rendu possible par une initiative d’investissement au niveau du projet de 105 millions de livres sterling qui sera portée à 140 millions de livres sterling par des tiers, avant une décision d’investissement finale en 2026.

Mike Hay, directeur général de West of Orkney Windfarm, a déclaré : « EMEC et Orkney sont devenus synonymes de projets pionniers ouvrant la voie à la production d’énergie renouvelable.



«Ce programme de partenariat nous permet de tirer parti de l’expertise considérable d’EMEC et garantira que l’expérience et les données locales alimentent le projet, en s’appuyant sur le cluster d’entreprises et d’universités actives dans le nord de l’Écosse. Il est important de noter qu’il indiquera également comment le parc éolien de l’ouest des Orcades peut être livré plus rapidement, à moindre coût et à moindre risque.

« Dans le même temps, le programme tirera parti du réseau et de l’expérience d’EMEC pour fournir un contenu local et promouvoir activement la croissance économique. Nous espérons que le statut unique d’EMEC permettra aux partenaires d’identifier de nouvelles opportunités et d’attirer des financements supplémentaires, amplifiant ainsi l’investissement de West of Orkney Windfarm et de ses partenaires.

Matthew Finn, directeur commercial chez EMEC, a déclaré : « EMEC travaille avec l’équipe de West of Orkney Windfarm depuis deux ans pour soutenir les premières phases de développement du projet.

« Les Orcades et leurs eaux environnantes présentent une opportunité évidente de fournir des quantités importantes d’énergie sans carbone et véritablement durable. Cette nouvelle phase de travail nous permettra d’aider la chaîne d’approvisionnement existante à renforcer ses capacités opérationnelles et à intensifier ses activités.



« EMEC recueille des données sur la côte ouest des Orcades depuis 20 ans et a réalisé un large éventail de projets de R&D pour les technologies offshore vertes, afin que nous puissions intégrer notre apprentissage au développement du parc éolien. Avec le West of Orkney Windfarm à seulement 30 km à l’ouest du site d’essai Billia Croo d’EMEC, nous pensons qu’il offre une voie idéale pour que les technologies émergentes se développent et se propagent dans les eaux difficiles qui nous entourent.